Lecture en rangs donnés

Ecrire sur le rien utiliser des mots violent
quasi arien. Isolée sur son il, elle trône
tranquille, prône la quille qui l’enivre et
offre la sensation de vivre. Se
gargariser d’ombres et de malheurs,
la lumière brûle assurément la rétine et
la pine n’offre guère de douceur. Le manque
de rien du gosse de riche effondré dans
son tout bien illusoire. Poser des mots
sur un papier, le plier, avion futile inutile
qui file au gré du vent. Abandonner
les filles proche des tornades ; le lien
ferme, attache et emprisonne. Rêve
empoisonné : être l’élu, tenter de se faire lire
plutôt qu’élire. Aimant peu attirant, attitré
inféodé aux images mensongers, raconter
un passé passif. Difficile de devenir actif.
Activation haineuse de manivelle, trôner
toujours sans opinel, un peu rouillé dans
les baskets volées à l’enfance déchirée. Sertir
la couronne colère avec les diamants
d’une rivière ensanglantée. Et toujours
ces putains de tâches de rousseur. Inventer
la brume pour masquer la beauté difficile, un-
possible portant le lointain près des phares
alourdissant les paupières. Au fond du gouffre,
proche du rocher, des récifs ; s’accrocher aux
ex, quémand, ces ex crémants émoussés. Molle,
la réalité attriste, n’attire guère plus
que des conflits infondés à la conscience.
Sortir son piolet sans picoler, le planter,
tenter de creuser. Triste outil du mal-femmé.
Escalader en cantonnades
des rites puérils entre camarades. Et
si les camarades rient, forcés,
c’est que l’inverse du sourire
est fané. Marre de mentir, du
mal à sortir une dent de lait enfoncée,
abandonnée depuis bien longtemps
dans le fruit piqué aux verres d’un pêché.
Pensées arborescentes, envahissantes, que
l’on veut montrer, exposer sa merde
aux autres: doux parfum de sociabilité.

Publicités
Lecture en rangs donnés

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s