Le voile acté

Aussi sombre que de l’eau de roche je déversais mes insultes dans le cul des putains honorables, et je me rendais plein de honte à te chercher. Pour certains tout à commencé là dans l’étable de la loi : une vierge et un cocu a qui la faute. Par la suite j’ai appris à faire défaut en désertant le monde dans un avion pour deux, mon insubmersible, ma maison près du lac. C’est ainsi que je fis la rencontre de Dieu : profond mais sans envergure car c’est au royaume des singes qu’il faisait l’arbre droit. En déséquilibre j’avais oublié son nom sans même l’avoir appris, mais eu-ce t’il fallu que je le sus pour autant ? Moi qui ai toujours eu peur de m’apparenter au cynisme ambiant, je n’ai su raconter mon histoire qu’en des illusions.

Le voile acté

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s